BTS Microtechniques
Fabrication / Technologie


Correction du test n°10



Solution Isostatisme Test n°10 Série4 -1- Il s'agit d'un alliage de cuivre contenant 39% de zinc et 2 % de plomb. Il s'agit du laiton.


-2- Appui plan 1 2 3 sur la surface inférieure pour s'opposer aux efforts de coupe (on ne peut pas mettre trois points sur la surface d'où part la cote de 15 de faible IT). Appui rectiligne 4 5 pour respecter la cote de 15. Appui ponctuel 6 pour respecter la cote de 8.



-3- C'est le calendrage qui permet de réaliser les plaques fines.



-4- Un matériau tenace est un matériau dont la limite élastique et la charge à la rupture sont grandes. C'est en général un matériau dur et fragile sur lequel on peut exercer de grandes contraintes sans qu'il ne se déforme beaucoup.

Un matériau ductile est un matériau qui peut être allongé sans se rompre, c'est à dire un matériau de faible limite élastique mais de résistance à la limite importante et de grand allongement A%. Cette propriété est importante quand on veut par exemple filer ou étirer le matériau.



-5- Pour connaître cette force, il faut calculer la surface sur laquelle s'exerce la pression. C'est la diamètre du vérin qui nous est utile (les autres informations étant superflues).
S = Pi x R2 et F = P x S d'où P = F / (Pi x R2)
P = 100 / (Pi x 102) = 1 / Pi = 0,32 N/mm2 = 0,32 MPa = 3,2 bars


-6- L'alésage doit être légèrement plus petit que l'arbre. On voit qu'avec un alésage H7, le montage sera serré. On réalisera donc cet alésage avec un alésoir 12H7 en ayant préalablement percé à 11,8mm. Avec un alésoir 12N7 on obtiendrait un serrage beaucoup trop important, ce qui interdirait le montage. Cela conviendrait avec un arbre g6 (diamètre 11,98) mais pas avec un arbre de diamètre 12,04mm.

-7- Le symbole d'un état de surface obtenu sans enlèvement de matière est : Rugosité sans enlèvement de matière


-8- Il s'agit de la spécification géométrique de circularité.