µT

La renovation du BTS µT
Le nouveau BTS
Conception - Industrialisation - Microtechniques

Comptes-rendu de réunions


µT

Synthèse des travaux du groupe de travail chargé de la rénovation du BTS Microtechniques.
Le 28-10-2002.



1. Introduction
Le groupe de travail se réunit depuis le 14-01-00 sous la présidence successive de MM. GRANDJEAN et PERRIN, inspecteurs généraux. Les travaux de la commission ont abouti à la rédaction des référentiels du diplôme, qui seront présentés en CPC en décembre, en vue d'une application à la rentrée 2003. Les idées générales émises par les industriels sont les suivantes

Le BTS actuel est satisfaisant à bien des égards ; les jeunes qui en sont issus sont très appréciés dans un éventail d'activités qui dépasse largement le domaine des microtechniques.

Les bureaux d'études sont généralistes et les groupes de projet sont des groupes multi-compétences. Les industriels qui cherchent un personnel ouvert, sont assez satisfaits par l'ouverture d'esprit sur les nouveautés et les connaissances processus qui caractérisent nos techniciens. Le BTS microtechniques, synonyme d'une culture technique générale associée à un langage technique accessible permet toute approche du monde industriel.

Ceci est d'autant plus vrai qu'au niveau des processus, la taille de l'objet réalisé a beaucoup moins d'importance que par le passé, les méthodes de programmation et de gestion de production étant quasi identiques. En revanche, les équipements microtechniques, financièrement accessibles pour les établissements, permettent, lors de la formation une approche industrielle réelle. De plus la dimension des pièces réalisées permet une approche globale.

Les industriels souhaiteraient qu'industrialisation, commercialisation et connaissances économiques relatives à chaque étape de la vie d'un produit soient introduites dans les compétences requises.

Ils regrettent en revanche que le terme microtechnicien soit restrictif, mal connu et identifié uniquement comme spécialiste du petit, comme un synonyme de bijouterie ou d'horlogerie.

La question de la place du BTS microtechniques parmi les autres BTS industriels est posée :

Le BTS microtechniques couvre un large éventail de domaines qui sont développés dans les BTS voisins mais il va moins loin que les autres dans chaque domaine.

Ce qui fait la spécificité du BTS microtechniques :

2. La rénovation du BTS microtechniques est rendue nécessaire par une évolution dans les outils et les méthodes de travail
Ces évolutions ont des conséquences sur le profil du microtechnicien, au niveau de ses activités et de ses compétences. Les industriels précisent qu'en plus des savoirs et savoir-faire, il y a un savoir-être l'industriel préférera souvent un technicien susceptible d'adaptation à un fort en thème. Dans le champ technologique des microtechniques, il faut donc développer des compétences transposables.
3. Le référentiel des activités professionnelles
4. Référentiel des compétences et des savoirs
La définition des activités professionnelles a servi de base à l'élaboration des compétences à atteindre et des savoirs associés.

Le référentiel des compétences définit pour chacune :
La définition des savoirs intègre l'approche « structure fonctionnelle globale d'un produit » en indiquant les savoirs concernant la chaîne d'énergie, la chaîne d'action et la chaîne d'information, aussi bien en mécanique, qu'en « technologie des microsystèmes qui intègre l'approche mécanique et électronique » et qu'en conception.

L'approche matérau-procédé-outillage de validation-processus structure la définition des savoirs concernant les fonctions préparation et réalisation.

Les savoirs du domaine de la communication technique sont réactualisés en tenant compte de l'apport des logiciels de CFAO.

5. Evaluation, épreuves
Les épreuves ont été construites pour coller au plus près des activités professionnelles et intégrer dans la mesure du possible les compétences liées à l'utilisation de l'outil informatique.

Le projet s'inscrit dans le cadre de la conception détaillée et de la Pré-industrialisation d'un produit microtechnique. Il aboutit à la réalisation d'un prototype ainsi qu'à la réalisation et la mise en oeuvre des outillages de validation associés.

Le projet sert de support d'évaluation à l'épreuve E6. Il sert aussi de support pédagogique pour la préparation aux épreuves E4 ( conception préliminaire) et E5 (conception détaillée).
Deux points d'entrée dans le projet sont possibles : soit la conception du produit à partir de l'expression du besoin, soit la re-conception du produit à partir d'un dossier de conception préliminaire.

Le calendrier

mi-octobre, seconde année : commission inter-académique de validation du projet
Volumes horaires à consacrer au projet dans le courant de la seconde année Pendant la phase de projet de seconde année, les horaires d'études, préparation et réalisation seront, à certains moments, globalisés, avec intervention conjointe de professeurs de plusieurs spécialités, pour tenir compte des méthodes de travail introduites dans le référentiel.


Auteur :  



La rénovation du BTS µT : Comptes-rendus des réunions